Encre
Encre
clap002 - 11.06.01 - cd / Digital /

Concentré de longues années d’investigations et de pérégrinations musicales et personnelles, le folk nocturne et numérique du premier album de Encre demeure une tentative totalement isolée dans le paysage musical français, qu’on peine encore à classer sur les étagères à gauche ou à droite d’Autechre, Jacques Brel, Dominique A, Smog, Godspeed You Black Emperor ! ou Arvo Pärt. Récit d’une rage qui préfère risquer l’implosion que de s’exprimer au grand jour, Encre rassemble une poignée de pièces faussement statiques, écrites avec des métaphores, des histoires cryptiques, des arpèges de guitares nocturnes et des violons, sans faire la différence entre chansons chantées et instrumentaux quasi symphoniques. A l’âge de 23 ans seulement, Yann Tambour réinventait ainsi pour lui-même et pour les autres l’art de s’exprimer à travers paroles et musique, en jouant l’art subtil de la confrontation.

_____
Crédits :
Everything by Yann Encre
Mixed and Mastered by Emiliano Flores
« Trouves-en un autre » & « Or » featuring O.Lamm
« Burlington, Vermont » made with sounds by Domotic

Thanks : ClappingEvenementActiveAmisFamille

This is clap002
(p) & (c) Encre / Clapping Music 2001

presse

MAGIC RPM #52 - juin 2001
Ce n'est pas de sitôt que l'on va pouvoir s'échapper d'un pareil disque. Et ce n'est pas demain qu'on recroisera une telle dose d'honnêteté et d'excellence douloureuse sur un album français. Car, en trente-trois minutes, Yann Tambour, alias Encre, une vingtaine d'années au compteur, réussit une admirable convulsion organique, un grand saut vers l'intime, un tour de force.
LES INROCKUPTIBLES - juin 2001
Le disque flotte sur un étrange sentiment de beauté sombre et triste. Dans cette noirceur, des filets maigres de lumière parviennent à passer par des interstices : la luminescence semble alors faire flotter en l’air la poussière.
INDIEPOPROCK.FR - septembre 2003
Ainsi, à la fois expérimentale et immédiatement proche, à la fois douloureuse et réconfortante, la musique d’Encre donne un bon coup de pied là où il ne faut pas à une musique française à la mélancolie en pilotage automatique et dont l’inadaptation semble parfois une attitude plus qu’une réalité. Encre, lui, ne triche pas, et en rappelant qu’entre artiste et autiste, il y a plus d’une lettre, il ouvre plus qu’une porte pour la chanson française : il donne à espérer.
Acheter
CD digital

Parus chez Clapping Music