Broken Machines
Reveille
clap035 - 23.06.13 - cd / LP vinyle /

Trois ans après l’inaugural et très lo-fi Time & Death sorti uniquement en vinyle, et quelques mois après un split single avec le surdoué Chris Cohen, Broken Machines témoigne du bond avant effectué par notre duo. Le son s’affirme et se densifie, l’interprétation gagne en puissance et en intensité rugueuse, l’horizon s’élargit, les pistes se multiplient. Quant aux qualités de pur songwriter de François Virot, elle ne sont plus à prouver. Si l’influence d’un certain indie rock 90’s est encore perceptible, Reveille s’en émancipe aisément et appose sa patte singulière sur ces 12 chansons qui n’appartiennent qu’à eux (et un peu à vous aussi, maintenant), sans oublier d’aligner deux trois indie hits au passage (« Long Distance Runner », « We Came Alive »….), livrés tels quels, sans fioritures.
Reveille a l’air d’être un groupe d’indie rock de base mais il se passe quand même tout un tas de trucs bizarres et plutôt inouïes dans leurs chansons. Lisa et François jouent une musique qui a pas mal à voir avec pas mal de groupes des catalogue Dischord et Touch & Go, pas mal à voir avec Blonde Redhead, pas mal à voir avec les Pixies, même… Mais derrière ces riffs à la croches et ces unissons de voix ripolinés, il y a un coffre fort rempli à ras bord de petites formes bizarres, d’imbrications harmoniques inattendues, de sentiments complexes pour les épouser. Et ce qu’on retient le plus fort, même après avoir passé la dizième écoute, c’est l’étonnante plénitude qui se dégage du disque. Reveille ne font pas de la complexité un gimmick: ils l’enfouissent sous les conneries pour dodeliner de la tête dans une cave, et vous la proposent à faire macérer à l’arrière du crâne pour entendre en vrai les (très belles) choses qu’ils ont à vous dire.

_____
Crédits :
This album was recorded partly in Rabarin, France, Ardèche, during the summer of 2011, and partly recorded at Grrrnd Zero, lyon, France, between late 2011 and april 2012.

All songs written by Reveille
Recorded and mixed by François Virot
Mastered by Timothy Stollenwerk at Stereophonic Mastering, Portland, Oregon, USA.
On this record Reveille is Lisa Duroux & François Virot + Guillaume Ballandras.
Painting by Cheick Ndiaye and it’s called «moteur à Bamako»
Instant lettering and design by Tom Henni.

Thanks to Julien Rohel, Charles Virot, Arnaud Raquin, Timothy Stollenwerk, Tom Henni, Chris cohen, Grrrnd Zero, Clément Marmoz, Cheick Ndiaye, Dean Spencer, Johanes Buff, Greg Saunier…

this is clap035
(p) & (c) Clapping Music 2013

presse

THE DRONE - juin 2013
(...) derrière ces riffs à la croches et ces unissons de voix ripolinés, il y a un coffre fort rempli à ras bord de petites formes bizarres, d'imbrications harmoniques inattendues, de sentiments complexes pour les épouser. (...) Mais ce qu'on retient le plus fort, même après avoir passé la dizième écoute, c'est l'étonnante plénitude qui se dégage de cette pénible contradiction. A l'inverse des grandes arnaques indie arty de l'époque, Reveille ne font pas de la complexité un gimmick: ils l'enfouissent sous les conneries pour dodeliner de la tête dans une cave, et vous la proposent à faire macérer à l'arrière du crâne pour entendre en vrai les (très belles) choses qu'ils ont à vous dire.
DUM DUM - juillet 2013
Ce deuxième album publié avec Reveille tient la distance du début à la fin, grâce à deux vertus devenues trop rares dans les disques de « jeunes projets » : l’urgence et la cohérence.
MOWNO - juillet 2013
Au détour de quelques riffs, de certaines mélodies, ou plus généralement d’ambiances, on pense ainsi aux Pixies, à Sebadoh, ou à Blonde Redhead, mais Reveille affiche assez de respect envers ses aînés pour ne pas en proposer qu’un simple mix. Les années 90 ont beau avoir le vent en poupe, le duo lyonnais préfère leur rendre hommage plutôt que de les dépouiller. Beau joueur.
LIABILITY WEBZINE - septembre 2013
Tout concourt dans Broken Machines à ce qu'on le considère comme un disque salvateur, jouissif et sortant de la routine ambiante. Reveille est le genre de groupe qui joue avec ses propres armes pas avec celles des autres. Cela n'a rien de négligeable.
MUZZART - juillet 2013
Tapageur mais en restant dans la mélodie, souvent lumineuse, Broken Machines brille de onze perles qui réjouiront les nostalgiques de l'époque noisy/lo-fi.
Acheter
lp vinyle CD digital

Parus chez Clapping Music

Runners
Alligator
Split 7"
Reveille / Chris Cohen
Time and Death
Reveille