Matrice
Wilfried*
clap040 - 23.10.13 - 2xLP vinyle / cd / Digital /

Initié en 2012 par la mise en ligne, chaque premier jour du mois, pendant neuf mois, de 2×9 chansons (l’une en français pour l’album Matrice, l’autre en anglais pour le jumeau Patrice) , le processus a permis de montrer la gestation de l’œuvre (work in progress), d’écouter les deux « enfants » grandir, tout en questionnant un certain rapport au temps (rendez-vous/développement, continuité/discontinuité), l’espace (intérieur/extérieur, cocon/prison) et à l’identité (masculin/féminin, parenté/étrangeté).
Principalement élaborées (greffées) autour d’un rythme cardiaque, les chansons de Matrice varient ambiances pop lysergique, krautrock mystique, entre comptine sourde-tendre, berceuse inquiétante-entourante et litanie baptismale-chamane, aux arrangements organiques quoique principalement électroniques. Faisant fi des formats (plusieurs titres dépassent les 7 minutes), de la yéyé-pop de « Le yoyo » ou la synth-pop 80’s de « La revenante », jusqu’à la relecture ésotérique d’ « Au clair de la lune » (« La langue des oiseaux ») ou une chanson cannibale et hantologique co-composée avec l’écrivain Chloé Delaume (« Dexterine »),  Matrice est sans doute l’album le plus personnel et le plus ambitieux de Wilfried* à ce jour. Il contient même un morceau « clubbing » (« Mes belles tennis ») et la relecture musicale d’un texte gnostique « Le tonnerre, intellect parfait », récité par la comédienne Anne Steffens.
L’album jumeau Patrice (offert en bonus téléchargeable avec Matrice), de son côté, ressemble plus à une série de chansons douces, pop folk et acoustiques, comprenant une reprise du groupe psych-folk new-yorkais des années 60, The Godz.

_____
Crédits :
Paroles et musique : Wilfried* sauf 6 (paroles : Chloé Delaume) et 8 (adaptation de (le) tonnerre, intellect parfait in écrits gnostiques de la bibliothèque  de nag hammadi, traduit du copte par un collectif de traducteurs, éditions publiée sous la direction de Jean-Pierre Mahé et Paul-Hubert Poirier, collection Bibliothèque de Pléïade (n°538), éditions Gallimard).
Toutes voix et instruments par Wilfried* sauf :
Guitares électriques sur 1,2, 3 et 5 : Olivier Marguerit
Guitares électriques sur 2 : Yvan Gieysse
Basse sur 2, 3 et batterie sur 3 : Jérôme Laperruque
Electronique sur 2, 5 et 8 : Pascal Montali
Choeurs sur 3 : Emilie Oukoloff, Laurie Lassalle, Alice Lewis
Voix sur 6 : Wilfried* et Chloé Delaume
Voix sur 8 : Anne Steffens

Mixage : Wilfried* et Antoine Gaillet
Mastering : Antoine Gaillet
Visuel de pochette : Félicie d’Estienne d’Orves
Conception graphique : pxlcrp.info

this is clap040
(p) & (c) Clapping Music  2013

presse

POPNEWS - octobre 2013
Cet album est un concentré de pop de haute volée, réfléchie et réflexive, qui joue au billard à trois bandes avec les références, les idées, la littérature, le cinéma ; sans oublier les mélodies, l’immédiateté, voire le groove.
MOUVEMENT.NET - octobre 2013
(...) Matrice distille un rapport amusé aux choses de la vie mais aussi une atmosphère grave ou inquiétante. Tout au long de l’album, Wilfried*, en improbable prédicateur, nous maintient dans une écoute fascinée.
GROUND CONTROL TO MAJOR TOM - octobre 2013
(...) voilà ENFIN un album français original, moderne, culotté, passionnant et, assez miraculeusement, jamais chiant.
BONG MAGAZINE - octobre 2013
Etrangement, plus les morceaux s’étirent, plus les sourires se font rares. Avant de s’éteindre définitivement, baignés dans l’écho jusqu’à en étouffer. Lors des 7:45 minutes de «Matrice», une sourde angoisse s’immisce ente les lignes de basse pour creuser sous nos pieds un gouffre bleu néon. Perdues dans l’espace, les étoiles semblent maintenant se refuser à nous.
FOUTRAQUE - octobre 2010
Oui la musique pop, lunaire et cosmique de Wilfried* nous fait planer, nous fait voir des formes étranges échappées de nos rêves enfouis depuis l’enfance.