MY JAZZY CHILD : Camarade Violence, a collection of unreleased tracks and demos 2002 – 2009
17 juillet 2014

Avec la sortie de cette cassette en édition limitée (deuxième référence cassette de notre catalogue après le Before and After Silence de Domotic) , My Jazzy Child (aka Damien Mingus dans le civil, ou presque) se positionne en tête du classement des artistes ayant sortis le plus de disques chez Clapping Music : quatrième référence à son actif, sans compter celles signées Centenaire dont il est l’un des membres fondateurs et actifs.
Camarade Violence – a collection of unreleased tracks and demos 2002 -2009, comme son nom l’indique, est une compilation de démos, morceaux inédits et chansons écartées des tracklistings des trois albums de My Jazzy Child (Sada Soul – 2003, I Insist – 2004, The Drums – 2011). Quand on connaît la variétés des genre experimentés par MJC, pas étonnant que ça parte dans tous les sens : data folk, dada pop, collages chelous, comptines vicieuses, lo fi tropical, minimal metal…. C’est un peu le bordel, c’est ça qui est bien, et c’est la compil idéale pour reviser son My Jazzy Child avant la sortie du vrai nouvel album prévu pour la fin de l’année.

Camarade Violence est disponible en cassette ici (coupon de téléchargement inclus) et en digital là, et on termine par un petit track-by-track vite expédié par My Jazzy Child himself :

Deal With That (2009)
Un des morceaux qui auraient pu se retrouver sur The Drums.
King Q4 aux drums, justement.

Pour Plaire (2004)
Une mini chanson post I Insist quand je voulais faire des morceaux en Francais.

Class Rip (2008)
Un morceau « comme ça », sans raison précise, avec Orval Carlos Sibelius aux guitares

Pure and Natural  (2003)
Une demande pour une compilation de morceaux d’une minute destinée à des bébés, la compilation ne s’est jamais concrétisée.

Ce Petit Jeu (2005)
Un peu de chanson française.

Histoire de Famille (2006)
L’envie de faire du « digital metal en Francais »

L’envers du décors (2003)
Une « commande » pour un site qui faisait un dossier  sur « la voix  comme instrument » ou un truc du genre.

Sweet Legs Lady (2007)
Un morceau finalement écarté du tracklisting de The Drums.

Anxieuse (2002)
Une des chansons qui aurait pu (du ? ) être sur mon premier album, Sada Soul.

Du Grand Art (2004)
Une des premières démos juste après le minimal I Insist, Aurélien Potier (Centenaire) à la contrebasse.

No Matter How Hard You Try  (2006)
Un autre morceau qui aurait pu être sur The Drums.

clap038_2

clap038_3 clap038_4 clap038_5

 

twitter

articles les plus vus